Sécurité bébé, 3 points essentiels à contrôler


Parce que la sécurité de bébé est la première préoccupation des parents et parce qu’il existe de multiples sources de dangers pour un tout petit, on vous guide dans la sécurisation de la chambre et de la maison, et vous liste les principaux accessoires permettant de limiter considérablement certains dangers :

  • La barrière de sécurité
  • Le baby phone
  • Le cale bébé
  • Les protections

Par ailleurs, voici quelques règles de sécurité de base à respecter absolument afin de protéger bébé des dangers domestiques les plus courants :

Sécuriser la chambre

Assurez-vous que la chambre de bébé ne présente aucun danger pour lui. Ainsi, mettez des caches de protection sur les prises !

Assurez vous également de la solidité des meubles présents dans sa chambre, à fortiori si vous utilisez du mobilier de récupération. Ces meubles ne doivent pas non plus être trop pointus, coupants ou présenter quelque danger que ce soit pour l’enfant !

Tous les médicaments doivent être maintenus hors de portée de l’enfant. Hors de la chambre de votre bébé est le mieux !

Enfin, veillez à ce que les appareils électriques présents dans sa chambre (veilleuse, appareil pour écouter de la musique, humidificateur…) soient conformes aux normes européennes de sécurité.

Prévenir les risques d’étouffement de bébé

A mesure que votre bébé grandit et dès l’âge de 5-6 mois, celui-ci prend l’habitude de mettre une multitude d’objets dans sa bouche. Votre enfant peut malencontreusement avaler de petites pièces à sa portée. Le danger s’accentue si ce petit objet vient à s’engager dans les voies respiratoires pouvant ainsi créer un risque d’étouffement pour votre enfant.

Pour éviter ce risque, maintenez les petits objets hors de portée de votre enfant. Respectez les consignes d’âge sur les emballages des jouets : tous ne sont en effet pas adaptés à un jeune enfant qui pourrait en avaler certaines petites pièces.

Enfin, pour prévenir les risques d’étouffement chez un nourrisson, les pédiatres déconseillent de mettre des couvertures dans le berceau de votre enfant… privilégiez les gigoteuses ! Limitez également les peluches et veillez à toujours le coucher sur le dos.

Prévenir les chutes

Si dans la majeure partie  des cas, la chute d’un enfant ne justifie pas de s’inquiéter et se termine généralement en bosse ou en bleu, certaines chutes, plus mauvaises que les autres peuvent dégénérer en traumatisme crânien.

Un risque majeur, quand bébé est petit, est celui de tomber de la table à langer. Pour éviter cela, veillez à ne jamais laisser un enfant seul sur un meuble en hauteur et maintenez en permanence une main sur son ventre.

Lorsque l’enfant grandit et fait ses premiers pas, la maison doit être équipée de barrières de sécurité pour interdire l’accès aux pièces dangereuses (cuisine, salle de bain …) ainsi que pour éviter les chutes dans les escaliers.

Redoublez également de vigilance pour les fenêtres et veillez  à enlever tous les meubles à proximité afin d’éviter que votre enfant ne grimpe dessus pour atteindre la fenêtre.

Enfin, maintenez bébé dans un lit à barreaux jusqu’à ce qu’il sache sortir de son lit tout seul.